Comment engager vos salariés

engagement des salariés

74% des salariés ne sont pas engagés, et les vôtres ?

L’engagement des collaborateurs apparaît comme un enjeu majeur pour l’année 2019, surtout dans un contexte économique qui s’annonce tendu. Et, bonne nouvelle, l’engagement est fortement lié à la qualité managériale. En tant que dirigeant, manager, vous avez des leviers pour agir.

Lorsque les salariés sont engagés, la profitabilité s’améliore de +22% . La communication entre les équipes est plus fluide, chacun s’investit plus dans travail, la qualité s’améliore, l’absentéisme diminue et l’ensemble des indicateurs passe au vert.
Ceci vous permet à vous, de respirer, d’abaisser votre niveau de stress. Quand les équipes sont impliquées, tout est plus facile, plus fluide. Et vous aussi, vous retrouvez de la sérénité et surtout du plaisir à manager.

Pour la plupart des individus, 5 conditions sont nécessaires à l’engagement :
– La reconnaissance
– La fiabilité
– La confiance
– Une vision commune
– Des valeurs communes

Et, parce que 70% de la variation de l’engagement est imputable aux managers, focalisons-nous sur les leviers sur lesquels vous pouvez agir rapidement, concrètement, directement :
1. La reconnaissance,
2. Votre fiabilité perçue,
3. La confiance de vos collaborateurs

La reconnaissance

La reconnaissance est le précurseur de la confiance et de l’engagement. La reconnaissance permet à la personne d’exister, d’être reconnue, de valider son utilité, de créer un climat positif. Vous pouvez reconnaître la personne en tant qu’individu, par ses qualité, son comportement, vous pouvez valoriser un résultat, mettre l’accent sur un effort réalisé.
Tout le monde a besoin de reconnaissance, même vous ! Quand avez-vous été reconnu pour la dernière fois? Comment vous-sentez-vous lorsque vous vous êtes félicité, encouragé ? Que ressentez-vous ?
La reconnaissance est un booster d’émotion et d’énergie positive et en cela, contribue à l’implication puis l’engagement de vos équipes. Concrètement, comment faire ? Cliquez-ici.

Votre fiabilité perçue

Après un rachat d’entreprise, le nouveau directeur général constate que les commerciaux travaillant en Alsace ont deux jours fériés de plus que les autres. Premier élan de générosité « j’ accorde à tous les 2 jours fériés supplémentaires », mais 3 semaines plus tard, il revient sur sa parole. Imaginez la tête et les ressentis de ses commerciaux.
Résultat sur sa fiabilité : réduite à néant. Certes, cet exemple véridique est extrême, cependant je vous invite réfléchir à tout ce que vous annoncez, ce qui peut être perçu comme une promesse alors que pour vous, il ne s’agissait que d’un projet, une idée… Et non, vous ne pouvez pas changer d’avis lorsque vous vous êtes engagé (sauf cas de force majeure avec explication objective et compréhensible par tous) Je vous engage donc à faire preuve d’une très grande prudence pour éviter toute interprétation malvenue.
En effet, en tant que leader, vous devez être 100% prévisible, 100% rassurant et donc tenir parole, tenir vos engagements. Vos équipes doivent savoir qu’elles peuvent compter sur vous pour accepter de contribuer à l’objectif commun, avoir confiance et s’engager.

La confiance de vos collaborateurs

Le niveau de confiance des collaborateurs est directement impacté par la qualité de la relation entre le manager est ses collaborateurs. Donc pour augmenter la confiance de vos salariés, appuyez-vous sur votre intelligence émotionnelle.
– CREEZ UNE AMBIANCE POSITIVE : votre sourire, votre qualité d’écoute, votre présence réelle créent une ambiance plus dynamique. Lorsque vous arrivez le matin déjà stressé et plongé dans les problèmes, quelle énergie dégagez-vous ? Non seulement, vous ne pouvez plus être à l’écoute, mais en plus votre stress crée un biais décisionnel, et surtout la contagion émotionnelle plombe le niveau d’énergie de toute l’équipe. En tant que leader, vous vous devez de gérer vos émotions, d’être présent à vous-même en conscience pour générer un état d’esprit positif et renforcer naturellement votre leadership.
– APPORTEZ LE SOUTIEN et soyez la personne que vos collaborateurs osent aborder en toutes situations. Posez-vous la question : En cas de difficulté, suis-je la personne que mes collaborateurs viennent voir en premier ? Osent-ils me parler franchement ? Se sentent -ils suffisamment soutenus ?
– RENFORCEZ LA COHESION et multipliez les échanges pour créer un lien affectif. La confiance se construit sur des souvenirs communs, et surtout le plaisir de moments partagés, des rituels dans et hors de l’entreprise, par des challenges impliquant l’équipe, ou encore des teams buildings qui ont du sens, en lien avec vos objectifs.
– IMPLIQUEZ VOS SALARIES dans les objectifs et décisions qui les concernent. Nadine, que j’accompagne en coaching depuis 6 mois, dirige un site industriel de 150 personnes. En faisant évoluer sa posture managériale, elle a réussi à créer ce lien de confiance et à engager ses équipes. Afin d’optimiser la productivité des lignes de production, elle devait changer l’organisation du travail. Plutôt que d’imposer sa solution et raviver des résistances et tensions passées, elle a sollicité les équipes concernées, leur a laissé exprimer leur potentialité et leur créativité, et surtout leur a donné la possibilité de co-construire une solution efficiente. Parce qu’elle leur a fait confiance, elle a obtenu leur implication et leur engagement.

Les gens ne mémorisent pas ce que vous leur dites, mais ce que vous leur faites ressentir. Votre posture managériale, votre capacité à créer un lien de confiance vont créer les conditions de l’engagement des équipes. Parce que chaque entreprise est différente et donc requiert une réponse personnalisée, je vous propose un entretien de 30mn pour réfléchir ensemble sur votre situation.
Vous savez que, in fine, quels que soient vos investissements, ce sont vos équipes qui feront la différence. Alors, pour engager vos salariés, adoptez un management positif.

Recherches populaires : Coach Alsace, Coach Mulhouse, Coaching Alsace, Impliquer collaborateurs